Coriolis

Liste des textes - 6 résultats
Coriolis
Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) - Analyse par Alexandre Moatti - Ingénieur en chef des mines, directeur de la publication de science.gouv.fr

Ce texte de vulgarisation scientifique explique la cause du bruit du tonnerre : pourquoi, alors que l’éclair est instantané, le tonnerre qui le suit n’est pas une détonation instantanée, et dure un certain temps ?

3 fichiers à télécharger
Vue satellite
Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) - Analyse par Alexandre Moatti - Ingénieur en chef des mines, docteur en histoire des sciences, Directeur de la publication de science.gouv.fr

En deux articles de 1831 et 1835, Coriolis met en évidence la notion de « force d’entraînement » et de « forces centrifuges composées » ; ces dernières prendront le nom de force de Coriolis, permettant d’expliquer les phénomènes les plus divers de rotation d’un repère par rapport à un autre (...

3 fichiers à télécharger
Imagette
Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) - Mathématicien et physicien français. - Analyse par Alexandre Moatti - Ingénieur en chef des Mines, docteur en histoire des sciences, Chercheur associé à l’Université Paris-VII Denis-Diderot (Sphere UMR 7219)

Démonstration originale d’un résultat géométrique de concourance de droites par l’utilisation des propriétés des résultantes de force en statique.

2 fichiers à télécharger
Règle des trois forces
Pierre-Simon de Laplace (1749-1827) - Mathématicien et physicien français. - Analyse par Anders Persson - FRMetS (Fellow of the British Royal Meteorological Society), Chercheur émérite à l’université d’Uppsala, membre honoraire de la Société suédoise de météorologie.

Dès 1803, Laplace donne l’expression de la future force de Coriolis (1835), dans le contexte du problème débattu depuis Galilée de la déviation des corps lâchés d’une certaine hauteur – une déviation, aussi minime fût-elle, était une preuve supplémentaire de la rotation de la Terre sur elle-même...

3 fichiers à télécharger
Albert Einstein (1879-1955), physicien allemand puis helvético-américain - Analyse par Anders Persson, FRMetS (Fellow of the British Royal Meteorological Society), Chercheur émérite à l’université d’Uppsala

Une histoire de feuilles de thé, de la tasse de Frau Schrödinger à la couche de neige finalement tombée pour les Jeux Olympiques d’hiver à Innsbruck en 1964.

3 fichiers à télécharger
[République française] - Analyse par Ivor Grattan-Guinness, philosophe et historien des sciences (1941-2014)

Entre 1794 (création de l’École polytechnique) et 1830, une catégorie particulière anima un âge d’or de la science en France : celle des « ingénieurs-savants ». Savants → ingénieurs, ils appliquent leurs connaissances scientifiques à l’industrie issue de la révolution industrielle. En retour (...

2 fichiers à télécharger