Sciences de la Terre » Météorologie

Liste des textes - 5 résultats
Albert Einstein (1879-1955), physicien allemand puis helvético-américain - Analyse par Anders Persson, FRMetS (Fellow of the British Royal Meteorological Society), Chercheur émérite à l’université d’Uppsala

Une histoire de feuilles de thé, de la tasse de Frau Schrödinger à la couche de neige finalement tombée pour les Jeux Olympiques d’hiver à Innsbruck en 1964.

3 fichiers à télécharger
page d'accueil
Nicolas Sarrabat (1698-1739) - Savant français - Analyse par Anders Persson - FRMetS (Fellow of the British Royal Meteorological Society), Chercheur émérite à l’université d’Uppsala, membre honoraire de la Société suédoise de météorologie.

Pour expliquer la circulation des vents dominants (d'ouest dans les zones tempérées de l'hémisphère Nord, d'est sous le tropique du Cancer – vents alizés), le savant jésuite Sarrabat avait réalisé des expériences concrètes en chauffant un récipient d'eau en son centre (modélisation de l'impact du Soleil sur l'atmosphère terrestre). À rebours de la théorie physique que donnera Hadley en 1735 (en l'honneur duquel seront nommées les « cellules de Hadley »), mais sans donner lui-même de théorie physique, il obtient des résultats de « modélisation » conformes à la circulation atmosphérique des vents. Ces expériences seront faites par Fultz à l'université de Chicago dans les années 1950 – sans que cette équipe américaine ne connût les résultats de Sarrabat 220 ans plus tôt !

3 fichiers à télécharger
Georges Hadley (1685-1768) - Physicien anglais - Analyse par Olivier Talagrand - Directeur de Recherche Émérite au CNRS (Laboratoire de Météorologie Dynamique)

Hadley explique par la rotation de la Terre sur elle-même la circulation des alizés, vents d’est sous les tropiques (à la différence des vents dominants d’ouest aux latitudes tempérées). Ces vents réguliers (trade-winds) furent fort utiles à la navigation maritime, ainsi qu’au commerce triangulaire.

2 fichiers à télécharger
Coriolis
Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) - Analyse par Alexandre Moatti - Ingénieur en chef des mines, directeur de la publication de science.gouv.fr

Ce texte de vulgarisation scientifique explique la cause du bruit du tonnerre : pourquoi, alors que l’éclair est instantané, le tonnerre qui le suit n’est pas une détonation instantanée, et dure un certain temps ?

3 fichiers à télécharger
Antoine-Laurent de Lavoisier (1743-1794) - Analyse par James Lequeux - Astronome émérite à l’Observatoire de Paris

Lavoisier rapporte que Borda est le premier qui ait entrepris de rapprocher les observations barométriques faites en même temps dans différents lieux. Il en a déduit des propriétés des variations du baromètre. Lavoisier établit par ailleurs des règles permettant la prévision du temps à partir de l’observation du baromètre en une seule station.

2 fichiers à télécharger