Mathématiques

Liste des textes - 6 résultats
Gottfried Wilhelm Leibniz
Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) mathématicien et philosophe - Analyse par Olivier Keller - Agrégé de mathématiques, docteur de l’EHESS

Ce texte est la réponse de Leibniz au défi lancé par Bernoulli de connaître la forme prise par un fil sous l’effet de son poids : la courbe de la chaînette est ainsi découverte grâce au calcul différentiel de Leibniz.

2 fichiers à télécharger
Johann Heinrich Lambert
Johann Heinrich Lambert (1728-1777) - Analyse par Alain Juhel - agrégé de Mathématiques, professeur en Mathématiques Spéciales MP au lycée Faidherbe de Lille.

Ce texte d’une grande diversité est la preuve de l’irrationalité de π et l’acte de naissance des fonctions hyperboliques (sinus et cosinus hyperboliques).

3 fichiers à télécharger
René Descartes
René Descartes (1596-1650) - Analyse par André Warusfel - Inspecteur général honoraire de mathématiques, auteur de nombreux manuels de mathématiques et d’ouvrages d’histoire des sciences.

Descartes introduit le calcul dans la résolution des problèmes géométriques ; c’est la naissance des « coordonnées cartésiennes ».

3 fichiers à télécharger
Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) - mathématicien et philosophe - Analyse par Yves Serra

Leibniz décrit dans ce texte sa machine arithmétique, sur laquelle il travaillait dès sa jeunesse, et qui permet de faire les multiplications en décalant une partie mobile d’un cran vers la gauche, comme lorsqu’on pose une multiplication à la main.

3 fichiers à télécharger
Pierre Duhem (1861-1916) physicien, chimiste et philosophe français. - Analyse par Robert Locqueneux - Professeur émérite Université des sciences et techniques de Lille

À propos d’un livre de Bouasse, Duhem étudie les rapports entre mathématiques et physique, et dénonce la particularité française de l’enseignement de « mécanique rationnelle » rattaché aux mathématiques.

2 fichiers à télécharger
Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) mathématicien et philosophe - Analyse par Yves Serra - Ingénieur

Ce manuscrit exceptionnel apparaît à ce jour comme la plus ancienne évocation d'un calculateur binaire, à l’instar de ceux que nous utilisons aujourd’hui. Car, comme nous le rappelle Leibniz dès 1679, pour multiplier des 0 et des 1, point n'est besoin de connaître la table de multiplication...

3 fichiers à télécharger